Qui suis-je ?

Photographe autodidacte depuis mes seize ans, je suis avant tout un passionné de l’image, du rêve et des liens divers qu’il est possible de tisser entre ces deux passions.

J’ai commencé la photographie très jeune … je devais avoir 11 ou 12 ans lorsque mon Grand-Père (Grand-Chef) a offert à tous ses petits-enfants leur premier appareil photo argentique.  Je m’en souviendrai toute ma vie : un Konica Tomato tout rouge.  D’un autre côté, j’ai également toujours été impressionné par les portraits réalisés par mon parrain.  Ce dernier m’expliquait les heures passées en chambre noire pour obtenir un tirage correspondant à ce qu’il désirait.

Il s’est fallu de très peu de choses pour conjuguer cette passion naissante à mon amour immense pour la nature et plus particulièrement pour la forêt préservée par Grand-Chef dans les Ardennes belges.  Né parmi les chasseurs, je suis devenu un chasseur d’image !

L’étude des matières du permis de chasse, les nombreuses discussions avec mon père et certains de ses amis, m’ont permis d’acquérir une connaissance de la faune et de la flore de nos forêts.  Retranscrire sur pellicule la beauté de cette nature fut rapidement une envie … un hobby … une passion.

Selon Lelouche, ou du moins, selon un de ses personnages, il n’existe ni hasards, ni coïncidences … mais des rendez-vous.  Mes débuts en matière de photographie animalière sont à cette image, « l’écho » d’une rencontre … brève mais intense … avec Monsieur Philippe Van Horen.  Il s’est fallu de quelques verres, d’une poignée de main, d’une histoire de blaireau appâté à la mangue pour que je sois complètement convaincu.

C’est ensuite avec Philippe Allard que j’ai eu le plaisir de faire mes premières sorties.  Je pense que je me souviendrai toute ma vie de ces promenades, de son chien, des conseils avisés que j’ai reçus et des réunions à Gembloux où nous partagions nos expériences.  J’avais 19 ans … je devais être de plus de 15 ans le cadet …

Pour de nombreuses raisons, souvent mauvaises, je ne me suis pas réellement investi dans la photographie avant mes 30 ans.  Mes études de droit ont d’abord pris le pas, ma carrière d’avocat ensuite …

Il a fallu énormément de choses pour que j’envisage un revirement complet de carrière.  Quelques rencontres, quelques blessures, …  J’ai fini par ranger ma toge, mes codes, pour prendre mes boitiers à pleines mains.

Me voici aujourd’hui photographe professionnel, après de nombreuses formations (à Bruxelles, à Paris, … en photographie de reportage, de studio, en retouche, …). Et voici quelques années maintenant que je me partage entre la couverture de vos événements, des séances en studio et de nombreux reportages à travers le monde.

Je vous souhaite de trouver du plaisir sinon du rêve dans les images que vous trouverez sur ce site.

Jean Frédéric Speth